RETOUR ACCUEIL

 

 

Assemblées générales 2019 - 2018 - 2017 - 2016 

 

 

Compte rendu de l’Assemblée de Printemps

 de la Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne

 6 Avril 2019 - Maison de la Culture (Montauban)

 

La réunion s’est déroulée à partir de 15 h dans la salle de projection.

Étaient présents : Henriette Arquié, Nelly Boucheron Seguin, Huguette Cambon, Madeleine Carenco, Andrée Chabrol-Vacquier, Pierre Desvergnes dit « Pierann » président, Roland Dumonteil, Jean-Claude Fabre, Geneviève Falgas, Régis Granier, François Hernandez, Germinal Le Dantec, Marilène Meckler, Emile Mottay, Norbert Sabatié, Odile Stéphan, Christian Stierlé, Marie-France Vainguer, Robert Vila.

Mme Nanie Canetti pour le sponsor Groupama

 Excusés : Colette et Jean COLADON - Colette LEMIEUX - Lucien ENDERLI.

 

=====

 

Pierre Desvergnes, président, ouvre la séance en saluant les personnes présentes, il se réjouit de voir au premier rang Mme Andrée Chabrol-Vacquier, présidente d’honneur.

 

Il informe que Lucien ENDERLI, qui rend hommage en ce moment à Olivier Demazet, écrivain, poète du Tarn-et-Garonne, interviendra le 19 juin à l’Ancien Collège dans le cadre des lectures mensuelles. Olivier Demazet est actuellement résident à la Maison de retraite des Floralies ; nous espérons qu’il pourra être présent.

 

Norbert SABATIÉ fait le point des diverses productions de la Compagnie :

 

Poètes à l’école :-

 

- Le N° 50 de la plaquette « Poètes à l’école » sera consacrée à Frédéric MISTRAL, premier des sept poètes du Félibrige.

- Le N° 49 évoquera le forgeron-poète d’Auvillar et sa production « Cants d’autoum » (Chants d’automne).

- Le N° 48 sera consacré à Emmanuel-Flavia Léopold, Le Martiniquais, « Une voix créole » par Jean-Pierre AMALRIC.

 

- Images et Visages de Tarn-et-Garonne : Norbert rappelle que le n° 12, dernier tome de la série, devra être bouclé pour la réunion de travail du 14 mai.

 

Norbert SABATIÉ  rappelle les projets suivants :

 

- Réimprimer les tomes 4, 5 et 6 d’Images et Visages qui sont épuisés. Pour le coût qui entre dans le budget prévisionnel, c’est à voir avec Colette Coladon, trésorière.

- Rassembler les Études d’Andrée Chabrol-Vacquier, parues dans les Trait d’Union,  en un ouvrage.

 -Demander des devis pour 100 exemplaires. 18 € l’exemplaire est trop cher. Pierre propose d’autres devis. La mise en page a déjà été effectuée par B. Capdeville.

 

Régis GRANIER fait le point sur l’Atelier d’écriture (tous les vendredis soir salle 202) dont il est satisfait. Les adhérents du groupe sont fidèles, appliqués et sincères. Il réalise un petit carnet de souvenirs par an. Le 1er de 2018 s’intitule Premières fois ; en 2019 ce sera Ecritures avec pour thèmes : écrire sous la contrainte ou bien spontanément.  

 

Le président propose ses projets :

 

Un dépliant, projet  de communication :

Sa proposition d’édition d’un dépliant pour faire connaître la Compagnie retient toute l’attention des présents.

À la cadence d’un par trimestre, sur une page format A4, ces dépliants seraient rédigés au début de chaque trimestre, par lui et le président délégué, et présenteraient les diverses activités de la Compagnie. Ils seraient déposés dans les librairies, les bibliothèques, médiathèques… Le projet est accepté à l’unanimité par l’assemblée.

 

Projet d’écriture avec les personnes âgées résidentes du Fort :

Un adhérent propose que la Compagnie demande aux résidents âgés de la Résidence du Fort de participer à un atelier d’écriture pour « se raconter ». Ces personnes, dont certaines ont certainement un don d’évocation par l’écrit, ont des choses à évoquer, peut être des témoignages intéressants à évoquer.

Le projet est également accepté à l’unanimité par l’assemblée.

 

CONCOURS de POÉSIE 2018 :

 

Marilène MECKLER annonce qu’elle a dû annuler ce concours faute de suffisamment de participants, entraînant un trop faible montant de chèques pour autofinancer les prix du concours. Devant l’étonnement des adhérents, elle précise qu’elle a présenté des excuses aux participants en leur renvoyant leurs chèques.

Pierre et Norbert proposent de gratifier les 3 meilleurs, tout au moins un geste, un livre par exemple. Marilène pense qu’il serait trop difficile de les départager et qu’il est trop tard. De même, il n’est pas judicieux de créer une nouvelle section.

Pierre propose de chercher des sponsors pour financer ce concours.

Il annonce qu’à l’automne la Compagnie accueillera Mme Geneviève FALGAS, docteur en Histoire, vice-présidente de l’Académie, qui est parmi l’auditoire. Elle vient d’obtenir le prix de L’Académie des Jeux Floraux pour son dernier ouvrage Un jour la guerre finira, aux éditions Cairn.

 

Respiration poétique :

 

-      Nelly Boucheron-Seguin, habituée du concours, lit son poème « Playdoyer » ;

-      Andrée Chabrol-Vacquier a composé « À la gloire du Vin » en déclinant tous les cépages ;

-      Émile Mottay présente « Un cauchemar » de Boris Vian ;

-      Marilène lit son poème «  Adolescent d’hier » ;

-      Robert Vila, deux fois primé au Prix Nadal Rey, met tout son talent pour lire son poème « Les déracinés » ;

-      Pierre, après avoir rappelé que récemment Robert « a fait un tabac » à Beaumont de Lomagne en lisant un texte de Jean-Loup Dabadie, fait remarquer que l’on peut réunir un public réceptif à la bonne poésie quand on fait un effort d’interprétation pour donner vie aux textes.

      Beaucoup d’adhérents sont d’accord. On dit la poésie mal aimée, le succès de ces récitals prouve le contraire ; simplement il faut promouvoir la poésie avec de bons interprètes, en des lieux adaptés. La poésie est une rencontre entre le poète et le lecteur aussi bien qu’entre le lecteur et l’auditeur.

-      Pierre propose de réfléchir à des soirées lecture à haute voix.

 

-      Emile MOTTAY indique que « Montauriol poésie » se maintient.

 

Interventions diverses :

 

Didier NOULET qui a créé l’association « Lecture Pour Tous », un salon du livre et des conférences autour de la littérature à Castelsarrasin, déplore que la Compagnie des écrivains ne fasse pas plus la promotion de ses auteurs affiliés. Peu de vente dans les salons. Il n’y a même pas de Salon du Livre à Montauban qui permettrait de rencontrer le public !

 

Christian STIERLÉ estime que la librairie La Femme renard néglige la promotion des auteurs locaux et suggère de demander la mise en place d’un fond régional.

 

Geneviève FALGAS constate que les libraires donnent trop la préférence aux auteurs parisiens déjà connus. Norbert approuve et annonce qu’il va aller le leur signifier.

 

Geneviève FALGAS reconnaît cependant que les centres Leclerc et Cultura ont fait un effort pour exposer ses ouvrages. Elle présentera son roman Un jour, la guerre finira le 26 mai à l’abbaye de Belleperche à 16 h et le 6 juin au Pôle Mémoire à 18 h. Elle sera présente sur un stand au Salon de Périgueux.

 

Norbert verrait bien un mini salon Place Nationale et Pierre propose d’en parler à Maurice Baux.

 

Régis GRANIER témoigne qu’il a vu un nombreux public à la journée annuelle des associations à la dernière rentrée. Pourquoi ne pas animer un stand, avec les dépliants à disposition ?

 

Madeleine CARENCO approuve et suggère d’intervenir sur le Salon du livre jeunesse « RÉEL » du 21 au 24 mai.

 

INFOS diverses :

 

L’association «  OK OC » dont le président est Jean-Claude DROUILHET, fête 3 anniversaires du 10 au 17 avril : les 190 ans de l’arrivée des trois Osages à Montauban, les 30 ans de la naissance d’OK-OC et les 20 ans du jumelage Montauban/Pawhuska. À Bressols projection de films, concerts, débats avec Claude SICRE.

 

L’association POUCHKINE, dont le président est François-Henri SOULIÉ et la Compagnie des écrivains partenaire, vient de fêter le « Printemps Russe » avec un concours de nouvelles d’un très haut niveau. Sujet « La place Rouge était vide » - 84 participants, dont 11 étrangers, 10 nouvelles primées.

 

Lectures mensuelles :

 

Pierre indique que l’UTAM, avec 50 conférences par an, est toujours très en demande. La Compagnie peut faire l’effort de leur en proposer...

 

Christian STIERLÉ, qui a déjà donné sa conférence sur « Le sport en littérature » à l’UTAM, la propose à la Compagnie.

 


Sortie «  Hors les murs » à PENNE le 15 juin
que Pierre est en train d’organiser. « Sur les pas de Georges Herment et de Lilette et Jean Malrieu » Date limite des inscriptions : le 31 Mai.

G. Herment, écrivain, poète, et résistant est mort le 15/11/1969 à Penne.

Lilette Malrieu, violoniste et poète était l’épouse de Jean Malrieu, poète. Elle est décédée en 1996.

Programme : à 10 h dépôt de fleurs au cimetière en présence Pierre Malrieu et de Claudette Nouaillac, de François-Henri SOULIÉ, petit neveu du poète, et d’un adjoint au maire. Conférence de Claudette Nouaillac à propos de Georges Herment. Vin d’honneur – Exposition de textes – Repas à « La Terrasse » de Penne – Pause poétique pendant une heure – Conférence de Luce Van Torre sur l’œuvre de Lilette Malrieu.

 


Seconde respiration poétique
 : Pierann lit « L’Homme », Marylène « Le poète assassiné » et Andrée Chabrol Vacquier « Mon bateau ».

 

==========

 

Conférence par Roland Gambillon à 17 h :

Qui était Georges Rémi, dit Hergé ?


 

Roland GAMBILLON est enseignant à la retraite. Il a été professeur d’arts graphiques de typographie, de dessin publicitaire… Passionné de jazz et de bandes dessinées, il nous présente Georges Rémi dit Hergé avec illustrations par vidéo-projection.

Découverte d’une collection de « Tintin » : à 40 ans Roland Gambillon est émerveillé par la découverte inattendue, dans un grenier familial, de cette « richesse incroyable ». Les aventures de Tintin le passionnent comme un enfant, mais c’est le spécialiste d’art graphique qui est admiratif. L’un des premiers numéros est en noir et blanc.

Roland Gambillon analyse une 1ère image représentant un vieux Chinois qui attend inquiet, de dos, tenant un livre que visiblement il ne lit pas. Il est assis à une petite table près d’une fenêtre où se dessine une perspective très simple avec un chemin et au loin un arbre. Chaque détail du décor démontre que l’on est en Chine.

Les images suivantes sont quasiment des plans de scènes comme filmées avec des mouvements de caméra.

La règle du nombre d’or : Alors, le conférencier nous explique la construction graphique des images de la bande dessinée. Il nous montre, à l’aide de lignes noires superposées aux dessins, les parties délimitées et en vient à la règle du nombre d’or qui est une équation mathématique donnant une proportion en géométrie.

Après un calcul compliqué, on obtient 1 √ 5 sur 2, ce qui donne en gros 1,6180339887….

Hergé a appliqué cette règle qui est indispensable à l’harmonie d’une image. De nombreux artistes depuis la plus haute Antiquité la respectent. Elle se retrouve également en musique, en peinture et même dans la nature (coquillages, fleurs, arbres…) 

Effet Jules Marey : par diverses images de la bande dessinée de Tintin, le conférencier nous montre ce procédé (utilisé aussi en photographie) qui consiste à dupliquer un corps, une silhouette, un signe (point d’exclamation ou d’interrogation) en différentes phases du mouvement, mais superposées en décalé, pour montrer sa trajectoire, et donner l’illusion d’une marche, d’un élan (vols d’oiseaux…).  

Les bulles où sont placés les dialogues ou les signes sont des phylactères.

Hergé était un artiste très travailleur et perfectionniste. Il réalisait l’intégralité des albums : les recherches et documentations, les maquettes, chaque dessin, les couleurs, les dialogues…

Qui était Georges Rémi, dit Hergé  ?  il prend ce nom de Hergé à cause des ses initiales : R. G

Il est né en 1907 à Etterbeek, commune de Bruxelles. Le jeune garçon est assez bon élève, excellent en dessin. En 1921, il entre dans la troupe scoute d’un collège catholique où il recevra le nom totémique de "Renard curieux". En 1929 il travaille au journal Le vingtième siècle qui lui commande une bande dessinée pour les jeunes. Ce seront Les aventures de Tintin. Et aussi Jo, Zette et Joko.

Durant la guerre, il participe au supplément jeunesse du quotidien Le Soir qui est contrôlé par l'occupant allemand.

Le conférencier nous montre différentes images de Tintin en action parmi des personnages, qui ont le beau rôle dans l’histoire, mais qui tiennent des propos réellement antisémites, tandis que d’autres arborent l’étoile jaune. Les personnages juifs sont caricaturés, la croix gammée décore les avions et Tintin avec un brassard nazi ressemble plutôt à Goering !… Ainsi peut-on affirmer qu’Hergé a été collaborateur ? Il est cependant arrêté par le tribunal de la Résistance, emprisonné plusieurs fois, et interdit de publication.

Par son talent ; il fait cependant l’admiration d’un ancien résistant, Raymond Leblanc, qui lui permet de ne plus être inquiété après la Libération. Leblanc devenu éditeur lance en 1946 Le journal de Tintin où Hergé est le directeur artistique. Ils créent un studio de création.

Le conférencier nous montre des dessins comparatifs pendant et après la guerre. Les anciennes aventures de Tintin sont reprises et modifiées, les signes nazis sont remplacés par les signes américains .Les héros sont désormais « du bon côté ».

C’est le grand succès de la bande dessinée franco-belge. Parallèlement, Hergé a toujours réalisé sur commande des dessins publicitaires remarquables et des illustrations de romans.

 

 



Compte rendu de l’Assemblée Générale

 de la Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne

 26 Janvier 2019 - Maison de la Culture (Montauban)


Présents : Henriette Arquié, Marie-José Bertaux, Colette Berthès, Nelly Boucheron Seguin, Huguette Cambon, Madeleine Carenco, Andrée Chabrol-Vacquier, Colette Coladon, Robert Delbouys, Pierre Desvergnes dit « Pierann », Françoise Delmas, Roland Dumonteil, Jean-Claude Fabre, Geneviève Falgas, Régis Granier, François Hernandez, Françoise Guyon Le Bouffy, Germinal Le Dantec, Colette Lemieux, Michel Manson, Marilène Meckler, Emile Mottay, Didier Noulet, Norbert Sabatié, Claude Sicard, Jean-Michel Souques, Odile Stéphan, Christian Stierlé, Marie-France Vainguer, Robert Vila.

Excusés : Guy Astoul, Madeleine Carenco, Jean Coladon Olivier Demazet, Elrik Fabre-Maigné, Michel Ferrer, Roland Garrigues, Hugues de Jubecourt, Christine Mottay, Pierre et Ghislaine Rudent, Geneviève Rouet, Michel Veyres.

Accueil des nouveaux membres en leur disant la bienvenue au sein de la Compagnie : Françoise Delmas, Didier Noulet, Lucien Enderli, Véronique Piazza.

1 - Rapport moral

Si nous faisons le point sur l'année écoulée, je pense que nous sommes satisfaits de constater que nous avons toujours travaillé dans le but de faire vivre les langues française et occitane par de multiples moyens, que ce soient les lectures, les publications, l'atelier d'écriture, les contacts divers et les conférences. Nous avons d'excellentes relations avec nos partenaires, privés et publics, notamment le Conseil départemental, la Ville, l'Inspection académique, notre sponsor Groupama, l'Académie de Montauban, l'Université de tous les âges montalbanais, la librairie La Femme renard : merci à tous.

Bien sûr, il faut se renouveler, s'enrichir, avoir des projets ; c'est ainsi que Marilène Meckler a relancé les concours de poésie : ils sont sur une bonne voie et chaque année se fortifient. Régis Granier va publier des textes écrits par des participants à l'atelier d'écriture. À chacun de vous d'initier d'autres réalisations. Il faut insister sur le fait que notre gestion financière est saine grâce au travail sérieux de la trésorière, Colette Coladon.

Je remercie tous les membres de la Compagnie et particulièrement ceux qui s'impliquent dans nos activités et, tout cela bien sûr, bénévolement. Je vous remercie tous qui m'avez fait confiance en qualité de présidente de la commission des prix de 1995 à 2003, puis en qualité de présidente de 2003 à aujourd'hui. Je vais vous quitter avec beaucoup de peine pour raisons de santé, mais je sais que je serai avantageusement remplacée le moment venu et que la Compagnie des écrivains restera un fleuron de la vie culturelle montalbanaise. Merci donc, merci pour tout et ce merci, je vous le dis en poésie :

Chers amis (ce n'est qu'un au revoir)


Un peu de soleil dans la brume,                                 Et vous tous, compagnons de route,
Une oasis dans le désert,                                            Que j’emporterai dans mon cœur.
Un baume doux sur les blessures,                              Souventes fois, j’en suis certaine,
Tout cela vous m’avez donné                                     Mes pensées voleront vers vous
Sous le beau ciel de Montauban.                                Mais pour l’instant, mes chers amis,
Je remercie la Compagnie,                                         C’est un au revoir que je dis
Norbert l’infatigable abeille,                                      Qu’il soit là-haut ou ici-bas.
Marilène aux vers ciselés,
Pierann le fougueux troubadour,                                     Andrée
CHABROL-VACQUIER

Germinal son alter ego,                                                         (sur carte de remerciement
Colette et ses chiffres parfaits,                                                         des Apprentis d’Auteuil)


2 – Rapport d'activités


1 – Philippe Bichon a présenté à l'issue de l'assemblée un diaporama concernant l'un de ses voyages au Yemen. Il s'accompagne d'un Oud (luth arabe). Le public nombreux a apprécié notamment ses aquarelles (peintes sur place au Yemen), la qualité des photos et sa présentation teintée d'humanité, sans jugement ni comparaisons polémiques avec d'autres civilisations.

2 – Images et visages de Tarn et Garonne : le tome 11, sous la direction de Norbert Sabatié, a regroupé les communes des cantons de Lafrançaise et de Molières. Le tome 12, sous la direction de Guy Astoul, clôturera la collection et paraîtra à l'automne 2019.

3 - Poètes à l'École continue régulièrement ses parutions qui obtiennent toujours un franc succès grâce à l'énergie et l'efficacité de notre vice-président Norbert Sabatié.

Le n° 44 (hiver2018) a été consacré à Robert DESNOS grâce à Germinal Le Dantec.

Le n° 45 (printemps) a été consacré à Nazim HIKMET par Elrik Fabre-Maigné

Le n° 46 (automne) a évoqué Pierre CAPORDY Cahier réalisé par Norbert Sabatié.

Le n° 47 (hiver 2019) est consacré à Lucien TRICHAUD par Andrée Chabrol-Vacquier

4 – Lectures mensuelles :

Elles se sont poursuivies dans les meilleures conditions à Montauban et Saint-Antonin-Noble-Val et, pour certaines, à Moissac.

à Montauban (3ème mercredi du mois à la Maison de la Culture, à 17h15) :

le 13 janvier chez La femme renard, Guy ASTOUL a présenté Marcel CLAVEL

le 21 février, chez La femme renard, Colette LEMIEUX a évoqué Le petit Prince de SAINT- EXUPERY

le 21 mars, chez La femme renard, Émile MOTTAY a présenté Le Lion de KESSEL

le 18 avril, chez La femme renard, Françoise Guyon Le Bouffy a présenté Joseph Deschamps du Manoir

le 16 mai, à l'Ancien Collège, Geneviève Rouet a évoqué La BD du Moyen Âge

le 20 juin, à l'Ancien Collège, Madeleine CARENCO a présenté Confucius

le 17 octobre, à l'Ancien Collège, Marie-France Vainguer, accompagnée de Germinal Le Dantec, a fait revivre BAUDELAIRE,

le 21 novembre, à l'Ancien Collège, Elrik Fabre-Maigné, accompagné de deux mucisiens, a magistralement servi Nazim HIKMET après une courte introduction de la Stambouliote Sibel Tek-Blot,

le 19 décembre, à l'Ancien Collège, Germinal Le Dantec a terminé sa conférence à propos de Boris Vian.

à Saint-Antonin-Noble-Val (4ème mardi du mois, au Capharnaüm, sous la direction de Roger Beaumont). Suite au décès de Roger Beaumont, Pierre Desvergnes dit Pierann assure depuis novembre 2017 la succession des animations.

le 23 janvier : « Les indiens Osages » par Jean-Claude DROUILHET

le 27 février : « Jazz et Société » par Michel GRASSET

le 27 mars : « Hommage aux poètes Bretons » par les lecteurs de L'Embellie

le 24 avril : « Les Miniatures » par Grégory PAMADOU

le 22 mai : « Sur les pas de Stevenson » par Marc STEPHAN

le 26 juin : « Les Scapinettes » par Jacques Lagrois, Michèle Prigent et Odile Stephan

le 24 juillet : « Le Père HUC » par Colette Lemieux

le 28 août : « Lucrèce » par Madeleine Carenco

le 25 septembre : François Hernandez a fait revivre Francis POULENC

le 23 octobre : « De la révocation au Désert » par Guy ASTOUL

le 27 novembre : « Poésie autour du timbre poste » par Norbert SABATIÉ

à Moissac (dernier vendredi du mois à 18h à la Médiathèque) : en alternance avec l'association « Mémoire et Patrimoine Moissagais » ou « Lire sous ogives » :

le 16 mars, « Les premiers colons partis peupler l'Algérie » par Y et M Carchon

le 30 mars, « Au Pied de la lettre » par Bruno De Bouard, Gérard Garric et Pierann

le 6 avril, « Printemps des Poètes » par Claude Fèvre et Sylvie Ena

le 25 mai « La folle histoire de Lorenzo da Ponte »

le 8 juin, Benoît Misère, livret de Léo Ferré par Elrik Fabre-Maigné et Germinal Le Dantec

le 28 septembre, « Le Génie du Pote Allais » par Bruno De Bouard, Gérard Garric et Pierann

le 19 novembre « Les Scapinettes » par Jacques Lagrois et Michèle Prigent

à Castelsarrasin, à l'ancienne Conserverie :

le 13 septembre, « Jazz et Société » par Michel Grasset

le 11 octobre, « Les Indiens Osages » par Jean-Claude Drouilhet

le 8 novembre, « Sur les pas de Stevenson » par Marc Stephan

Hélas,, devant le manque de public, nous ne renouvellerons pas les lectures mensuelles dans ce lieu en 2019.

5. L'Atelier d'écriture

On peut découvrir le plaisir d'écrire en expérimentant l'Atelier d'écriture, en salle 202 e l'Ancien Collège.

Contact : Régis Granier : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. (06 65 33 71 49)

Depuis 2008, il est placé sous la direction de notre ami, Régis Granier, et fonctionne chaque vendredi, de 18 à 20 heures, en salle 202 de l'Ancien Collège (Maison de la Culture). Une petite dizaine de participants a écrit sur des thèmes menant à des pistes singulières, toutes personnelles, souvent inédites et toujours spontanées.

L'objectif est une production de textes où l'imagination et la sincérité permettent à chacun de dévoiler sa personnalité, de travailler son propre style. Il s'agit d'acquérir, sans en faire une "corvée", quelques outils d'écriture et une meilleure distance pour juger et critiquer ses propres écrits. Et au plaisir d'écrire, s'ajoutent ceux de partager, de lire et de donner à lire ses propres textes. La discussion et les commentaires des membres de l'Atelier – qui suivent chaque lecture – sont essentiels. Et toujours dans une ambiance conviviale.

6 – Montauban flamboyante et rebelle

Ce livre d'art et d'histoire de nos amis Jean Coladon et Guy Astoul a été couronné, le 4 mai 2015, par l'Académie de Jeux Floraux. Tous les frais engagés ont déjà été couverts. Merci aux auteurs, ainsi qu'à Colette Coladon (notre trésorière) d'avoir associé la Compagnie des écrivains à cette belle entreprise.

Montauban, flamboyante et rebelle se vend au hasard des rencontres, réunions, fêtes du livre... Il reste en stock un peu plus de 1000 ouvrages

7 – Conférence de Printemps le samedi 31 mars :

Nous regrettons l'absence de nombreux membres de la Compagnie. Ils ont manqué la très intéressante prestation de Benoît SÉVERAC, écrivain toulousain qui a présenté son dernier polar Washashe (Indien osage), écrit en collaboration avec Hervé JUBERT. Cette rencontre méritait un plus nombreux public, l'ouvrage se déroulant à Montauban sur un ancrage historique : l'évêque de notre ville, Mgr Dubourg, ancien missionnaire de Louisiane avait, au début du XIXe siècle, accueilli et organisé le retour en Oklahoma de trois Osages en exil. Jean-Claude Drouilhet, président fondateur et Gérard Massip, présoident en exercice, assistaient à la séance.

Du 9 au 30 juillet dernier, Benoît SÉVERAC et Hervé JUBERT étaient aux U.S.A., invités par les responsables Osages, afin d'écrire une suite assez véridique à leur polar.

8 – Conférence d'automne le samedi 13 octobre :

Elle s'est déroulée en salle de projection de l'Ancien Collège : même l'après-midi, il n'y a pas eu davantage de participants... ce qui est fort dommage, car le spectacle écrit par Pierann (Pierre Desvergnes) « Le génie du pote Allais » était bien conçu et illustré humoristiquement. D'ailleurs le public assez nombreux qui a rejoint la salle à 17h a fait entendre sa pleine satisfaction.

9 – Salons :

La Compagnie grâce à ses auteurs étaient présente aux Salons du Livre de : Nègrepelisse le 4 mars,

Brive le 24 mars à « La guérilla Poétique », Monclar de Quercy le 26 août, Castelsarrasin le 18 novembre

10 – Dimanche des Bouquinistes :

Le 25 novembre, à Eurythmie, Norbert Sabatié a tenu le stand et réalisé plusieurs ventes.

11 – Concours de poésie :

Notre talentueuse et dynamique vice-présidente, Marilène Meckler, a pris en charge l'organisation du concours de poésie 2019. Le nouveau règlement du concours semble porter ses fruits. Sur le site, vous retrouverez les lauréats du concours 2018. La remise des prix a donné lieu à une animation poétique à l'Ancien Collège le 9 juin.

Elle convie les poètes à lire certains de leurs textes en fonction d'un thème, différent à chaque fois, à l'occasion de chacune de nos assemblées.

Le 11 octobre 2018, durant la Semaine Bleue, elle a accompagné quelques poètes de la Compagnie (Odile Stéphan, Robert Vila, Nelly Boucheron Seguin, Norbert Sabatié, Christian Stierlé et Pierann) pour une animation autour de la poésie à la Maison de Retraite protestante. Ce fut un bon moment de partage avec les résidents en poésie et chansons.

12 –Au revoir

Le 19 décembre, la Compagnie a dit « Au revoir » à notre présidente, Andrée Chabrol-Vacquier, au cours d'une cérémonie à l'Ancien Collège, devant un nombreux public dans une ambiance chaleureuse et émouvante.

Le rapport d'activités est validé à l'unanimité.

Rapport financier

Explications sur le bilan 2018 par la trésorière, Colette Coladon

- Nous avons 57 adhérents en 2018 même si certains nous quittent par décès ou changement d'adresse.

- L'excédent de 2088 euros s'explique par le fait que nous avons vendu pour 2370 euros « d'Images & Visages et, de plus, nous n'avons pas eu de frais d'édition cette année. Le dernier tome sera publié en 2019.

- Le concours de poésie organisé au plan national s'autofinance

- « Poètes à l'école » : la subvention du Conseil Départemental couvre la totalité des frais d'édition.

- La situation en écritures correspond à la situation en banque.

- La trésorerie est saine.

 

RECETTES

MONTANT

DEPENSES

MONTANT

Subvt Ville Montauban

200.00

Assurance

243.88

Subvt   Conseil Départemental (Poètes à l’école)

1000.00

Frais Ptt et fournitures

34.55

Subvt Groupama

400.00

Frais d’édition

1998.83

Cotisations membres

1045.00

Trait d’union

66.60

Ouvrages Compagnie

2370.10

Défraiements conférenciers

336.47

Livre Montauban flamboyante et rebelle

3091.20

Montauban F et R reverst (Coladon, Astoul, Cie)

3091.20

Part Cie sur livre Montauban

247.30

Frais publicité lectures

260.28

Concours Poésie

750.00

Site internet

194.74

Divers

50.00

Cotisation ACB

14.00

Intérêts bancaires

55.93

Divers

Concours poésie

62.50

774.65

 

 

Frais bancaires

43.80

 

 

 

7121.50

 

 

Excédent 2018

2088.03

                                   TOTAL

9209.53

                                           TOTAL

9209.53

 


SITUATION

 

ECRITURES

BANQUE

RECETTES 2018                                                   9209.53

 

DEPENSES 2018                                                   -7121.50

BPO Cpte courant 31/12/18                                               1813.00

                                                    

CE   Cpte courant         «                                                    6445.31                                                

excédent 2018                                                         2088.03

CE   Cpte livret             «                                                  5300.74

Solde au 31/12/2017                                             +11471.02

 

Résultat   au 31/12/18                                             13559.05

Solde au 31/12/18                                                             13559.05


Le rapport financier est adopté à l'unanimité


Conseil d'administration

Il est procédé au renouvellement du tiers sortant. Suite à la démission de la présidente, la candidature de Marie-France Vainguer est accueillie favorablement et celle-ci est élue à l'unanimité.

Le secrétaire reçoit l'approbation des membres présents pour qu'Andrée Chabrol Vacquier soit présidente d'honneur.

Le C.A. nouvellement élu se réunira pour élire le nouveau Bureau le 20 février à 16h30 à l'Ancien Collège.

Le montant de la cotisation a été maintenu à 15 €.


Questions diverses

Un hommage a été rendu aux divers intervenants des lectures mensuelles pour leur compétence, leur gentillesse et leur abnégation. La date de l'assemblée de printemps est fixée au 6 avril 2019 et accueillera Roland Gabillon qui présentera "Qui était georges Remi dit Hergé ?". À propos du site internet, l'administrateur rappelle aux membres la possibilité pour eux de donner des informations, des suggestions et de faire part de remarques : www.ecrivains82.com

Un cocktail amélioré offert par la Ville a été proposé à la fin de la matinée et un repas a été pris en commun, rassemblant une vingtaine de convives autour de François-Henri Soulié qui venait de donner à un public nombreux et séduit un très intéressant historique du polar, en y ajoutant sa touche personnelle dans ce genre littéraire.


Pause poésie

Elle a été proposée par Marilène Meckler afin d’apporter une respiration poétique au milieu de l’A.G.
Robert Vila, Nelly Boucheron Seguin, Andrée Chabrol-Vacquier, Germinal Le Dantec, Henriette Arquié, Pierann ont lu des poèmes de leur composition, ou autre, sur le thème des « Âges de la vie ». Claude Sicard rappelle que Pierre Gamarra aurait eu cent ans cette année et invite chacun à découvrir son œuvre poétique dont il extrait le poème significatif « Un enfant dans une grande surface ».

Les âges de la vie


On me l’a dit quelquefois :                                                     Plus rarement CANONIQUE,

« Vous ne faîtes pas votre âge. »                                             Il exclut toute réplique.

Mais que faire pour le faire ?                                                  Moins malléable est l’INGRAT

La question est sans ambages                                                 Qui nous met dans l’embarras

Et me laisse tout pantois.                                                        Que choisir dans ce fatras ?

Bien difficile est mon choix.

                                              

Il y a l’âge de PIERRE,                                                           Comme solution alors

Celui de BRONZE ou de FER ;                                              Je vais prendre à bras le corps

On le dit quelquefois GRAND,                                               Ce qui est mon âge d’OR.

 

Façonné par nombre d’ans :

Il mérite trop d’hommage,                                                       Nelly BOUCHERON SEGUIN

Ou celui qu’on dit MOYEN :                                                   (26 janvier 2019)

Il est vraiment trop ancien

Pour que j’en tire avantage. 



REUNION DU CONSEIL D'ADMINISTRATION


Comme suite à l'assemblée générale le conseil d'administration s'est réuni pour proccéder à l'élection du nouveau bureau 2019.

Depuis 2003 Andrée Chabrol-Vacquier a présidé la Compagnie. Elle a apporté, à la suite de Michel Ferrer, une dynamique culturelle reconnue de tous les passionnés de littérature, lecteurs et écrivains. Souhaitant prendre une retraite méritée dans le département des Landes, elle a quitté la présidence de la Compagnie. Un vibrant hommage lui a été rendu le 19 décembre 2018.

La présidence de la Compagnie, ainsi vacante, est désormais pourvue grâce à l’élection à l’unanimité de Pierre Desvergnes (dit Pierann) laissant son poste de secrétaire à Marie-France Vainguer.

A l’issue de la réunion, Pierre Desvergnes a remercié le bureau, espérant pouvoir répondre à la confiance et à l’honneur qui lui étaient accordés. Il a précisé souhaiter pérenniser les actions de la Compagnie envers les auteurs, les lecteurs et le public. (Poètes à l’école, Images et Visages de Tarn-et-Garonne, le Trait d’Union, atelier d’écriture, Florilèges, conférences, spectacles, concours de Poésie et lectures mensuelles à Montauban, Saint-Antonin, Moissac.) Il encourage la Compagnie à soutenir et accompagner les auteurs dans leurs projets éditoriaux et à resserrer les liens avec tous les acteurs culturels de Montauban et de Tarn et Garonne. »

Le nouveau bureau 2019 est donc composé comme suit :

 

Présidents d’honneur : André Bacqué – Michel Ferrer – Andrée Chabrol -Vacquier

Président : Pierre Desvergnes (dit Pierann)

Vice-président délégué : Norbert Sabatié

Vice-présidentes : Marilène Meckler – Huguette Cambon

Secrétaire : Marie France Vainguer

Secrétaire adjoint : Christian Stierlé

Trésorière : Colette Coladon

Trésorier adjoint : Guy Astoul


 


 

Compte rendu de l’Assemblée Générale

 de la Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne

 20 Janvier 2018 - Maison de la Culture (Montauban)

  

Présents :  Henriette Arquié, Marie-José Bertaux, Nelly Boucheron-Seguin, Madeleine Carenco, Andrée Chabrol-Vacquier, Colette et Jean Coladon, Hugues De Jubecourt, Florence Delbart, Robert Delbouys, Pierre Desvergnes dit « Pierann », Roland Dumonteil, Jean-Claude Fabre, Régis Granier, François Hernandez, Françoise Guyon Le Bouffy et Jean-Claude Marcel, Germinal Le Dantec, Colette Lemieux, Michel Manson, Marilène Meckler, Geneviève et Pascal Rouet, Pierre Rudent, Norbert Sabatié, Claude Sicard, Jean-Michel Souques, Odile Stephan, Christian Stierlé, Michel Veyres, Robert Vila.

 

 Excusés : Marie-France Allègre, Guy Astoul, Colette Berthès, Sylvie Brousse-Bournet, Huguette Cambon, Jean-Paul Damaggio, Olivier Demazet, Elrik Fabre-Maigné, Geneviève Falgas, Michel Ferrer, Roland Garrigues, Christine et Émile Mottay.   

 

Accueil des nouveaux, bienvenue au sein de la compagnie à : Pierre Rudent et Robert Delbouys

 

1 - Rapport moral

 

Andrée Chabrol-Vacquier, présidente, ouvre l’assemblée générale en présentant les vœux de la Compagnie à tous les membres présents précisant qu’elle marque nos 25 années d’existence à quelques jours près. Elle souhaite que cette nouvelle année soit meilleure que 2017 qui nous a ravi Roger Beaumont et qu’elle apporte santé et inspiration.

 

«… Abandonnez-vous à l’écriture et vous ne serez pas déçus car (comme l’écrit le poète Christian Bobin dans son dernier recueil Un bruit de balançoire), l’écriture doit venir nous chercher où nous sommes, faire revenir dans nos veines le sang vieil or de l’amour ». Il ajoute : « L’écriture s’enfonce dans le cœur du lecteur comme une aiguille de couturière. C’est pour y faire entrer un jour miraculeux »

 

Elle soumet au vote son rapport moral après avoir salué la fidélité de madame Canetti, représentant notre sponsor « Groupama ».

 

Le rapport moral est voté à l’unanimité.

 

2 – Rapport  d’activités

 

1 – Philippe Bichon a présenté à l’issue de l’assemblée un diaporama concernant l’un de ses voyages au Yemen. Il s’accompagne d’un oud (luth arabe). Le public nombreux a apprécié notamment ses aquarelles (peintes sur place au Yemen), la qualité des photos et sa résentation teintée d’humanité, sans jugement ni comparaisons polémiques avec d’autres civilisations.

 

2 – Images et visages de Tarn et Garonne : le tome 11, sous la direction de Norbert Sabatié, regroupe les communes d'Auty, L’Honor-de-Cos, Labarthe, Lafrançaise, Mirabel, Molières, Montastruc, Piquecos,   Puycornet et Vazerac. Il  a paru et se vend bien.

 

 Le tome 12 (couvrant le secteur de Montech), qui clôturera la collection se prépare pour une parution fin 2019, sous la direction de Guy Astoul.

 

3 -  Poètes à l’Ecole :

 

Poètes à l’école continue régulièrement ses parutions qui obtiennent toujours un franc succès grâce à l’énergie et l’efficacité de notre vice-président, Norbert Sabatié.

 

Le n° 41 (hiver) a été consacré à Eugène Guillevic, grâce à Germinal Le Dantec.

 

Le n° 42 (printemps) a été consacré à Glenmor par Pierre Desvergnes

 

Le n° 43 (automne) a évoqué Armand Chanuc (1880-1966), poète occitan et français, cahier réalisé par Norbert Sabatié.

 

4 – Lectures Mensuelles :

 

            Elles se sont poursuivies dans les meilleures conditions à Montauban et Saint-Antonin-Noble-Val et certaines à Moissac.

 

A Montauban (3ème mercredi du mois) :

  

Le 18 janvier à la Cave à Lire Deloche, Émile Mottay, accompagné de Régine Baysse  a intéressé un bon public avec Le brave soldat Chvéik de Jaroslav  HaŠek

 

Le 15 février, chez La femme renard, Jean-Luc Nespoulous et Maurice Petit ont passionné leur auditoire (comme toujours) avec la présentation de Jean MĒtellus

 

Le 15 mars, à la Cave à Lire Deloche,  Germinal Le Dantec a fait revivre Boris Vian

 

Le 19 avril, chez La femme renard, Émile Mottay, accompagné de Régine Baysse, a présenté avec conviction Essai sur la Chine de Simon Leys

 

Le 17 mai, à la Cave à Lire Deloche, François Hernandez a célébré comme il se doit Marceline Desbordes-Valmore

 

Le 21 juin, chez La femme renard,  Léo Ferre  a été ressuscité par Elrik Fabre-Maigné et Germinal Le Dantec qui ont formé un duo à réentendre.

 

Le 18 octobre, à la Cave à Lire La femme renard-Deloche, Claude Sicard, avec son brio habituel, a révélé Jean de TINAN devant une assistance captivée.

 

Le 15 novembre, chez La femme renard, Madeleine Carenco a présenté Guy de MAUPASSANT le nouvelliste : le nombreux public l’a plébiscitée et a quitté la salle avec un fort désir de relectures.

 

Le 20 décembre, à la Cave à Lire La femme renard-Deloche, Jean Cazal a présenté Les Géorgiques de VIRGILE avec son talent habituel.

 

A Saint-Antonin-Noble-Val (4ème mardi du mois, au Capharnaüm, sous la direction de Roger Beaumont). Suite au décès de Roger Beaumont, Pierre Desvergnes (dit Pierann) assure depuis novembre 2017 la succession de notre ami.

 

Le 24 janvier : « La petite fille aux ballons » par Colette Berthès

 

Le 28 février : « Cavalier Lunel de Montech » par Guy Astoul

 

Le 28 mars : « Hommages poétiques aux Poilus de T & G » par Norbert Sabatié

 

Le 25  avril : « Victor Hugo au travers du temps » par Michel Veyres

 

Le 23 mai : « Par mots et par notes » par Germinal Le Dantec

 

Le 27 juin : « Jules Supervielle » par Claude Sicard

 

Le 25 juillet : « Voyage initiatique du Petit Prince » par Colette Lemieux

 

Le 22 août : « Alexandre Jollien – Un parcours humain exceptionnel »  par Madeleine Carenco

 

Le 26 septembre : François Hernandez a fait revivre Maurice Ravel

 

Le 24 octobre : Jean Cazal a révélé Nicolas Bouvier

 

Le 28 novembre : Pierann, Gérard Garric et Bruno de Bouard ont joué « Le Génie du Pote Allais »

 

A Moissac (dernier vendredi du mois à 18h à la Médiathèque) : en alternance avec l’association « Mémoire et Patrimoine Moissagais » ou « Lire sous ogives »

 

le 23 janvier, Chantal Fraïsse a présenté : le Tacuinum sanitalis ou « tables de santé »

 

le 6 mars, Jean-Michel Garric a retracé l’historique de l’abbaye de Belleperche et Régis Granier a parlé des métiers disparus (référence à l’un de ses ouvrages)

 

Le 15 mai, Guy Astoul a présenté « « Le renouveau de l’enseignement dans l’est aquitain au XVIIIe siècle »

 

5. L’Atelier d’écriture

 

Vous découvrirez le plaisir d’écrire en expérimentant l’Atelier d’Écriture salle 202, Ancien Collège. Contact : Régis Granier : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. (06 65 33 71 49)

 

            Depuis 2008, il est placé sous la direction de notre ami, Régis Granier, et fonctionne chaque vendredi, de 18 à 20 heures, en salle 202 de l’Ancien Collège (Maison de la Culture). Un bon nombre de participants a écrit sur des thèmes menant à des pistes singulières, toutes personnelles, souvent inédites et toujours spontanées.

 

            L’objectif est une production de textes où l’imagination et la sincérité permettent à chacun de dévoiler sa personnalité, de travailler son propre style. Il s’agit d’acquérir, sans en faire une « corvée », quelques outils d’écriture et une meilleure distance pour juger et critiquer ses propres écrits. Et au plaisir d’écrire, s’ajoutent ceux de partager, de lire et de donner à lire ses propres textes. La discussion et les commentaires des membres de l’Atelier – qui suivent chaque lecture – sont essentiels. Et toujours dans une ambiance conviviale.

 

6 – Montauban flamboyante et rebelle 

 

            Ce livre d’art et d’histoire de nos amis Jean Coladon et Guy Astoul a été couronné, le 4 mai 2015, par l’Académie de Jeux Floraux. Tous les frais engagés ont déjà été couverts. Merci aux auteurs, ainsi qu’à Colette Coladon (notre trésorière) d’avoir associé la Compagnie des écrivains à cette belle entreprise. Montauban, flamboyante et rebelle continue de se vendre au hasard des rencontres, réunions, fêtes du livre… Il reste en stock un peu plus de 1000 ouvrages.

 

7 – Spectacle des Baladins d’Icarie

 

Au terme de l’assemblée générale 2017 un public très nombreux et enthousiaste a pu assister à une présentation du spectacle « LE CHANT DES BRÛLÉS » - « LO CANT DELS CREMATS » donné par la troupe « LES BALADINS D’ICARIE » conduite par Elrik Fabre-Maigné. Les poèmes étaient d’Elrik Fabre-Maigné et la traduction en occitan de Norbert Sabatié. Ainsi les troubadours ont repris vie grâce à un texte émouvant et pédagogique, servi par des musiciens et des récitants de grande qualité. Les encouragements et les applaudissements du public ont été à la hauteur de l’événement.

 

8 – Conférence Michèle Teysseyre 22 avril 2017

 

Michèle Tesseyre, écrivain, peintre et cinéaste a présenté « Écrire Venise ». Excellente conférence malheureusement très peu de public.

 

9 – « Au pied de la Lettre » : le samedi 14 octobre 2017

 

 La Compagnie de l’Embellie a présenté : « Pagnol et Raimu, deux Provençaux en correspondance »

 

10 – Dimanche des bouquinistes :

 

Le 26 novembre, à Eurythmie, Jean et Colette Coladon, Guy Astoul et Norbert Sabatié étaient au rendez-vous pour présenter les ouvrages de la Compagnie, notamment le tome 11 d’Images & Visages de T&G ainsi que Montauban flamboyante et rebelle qui continue de plaire.

 

11 – Marilène Meckler

 

Notre talentueuse et dynamique vice-présidente a pris en charge l’organisation du concours de poésie 2018. Le nouveau règlement du concours semble porter ses fruits. Sur notre site vous retrouverez les lauréats du concours 2017. La remise des prix a donné lieu à une animation poétique à la « Cave à lire » Deloche.

 

Elle convie les poètes à lire certains de leurs textes en fonction d’un thème, différent à chaque fois,  à l’occasion de chacune de nos assemblées.

 

Le 4 octobre 2017, durant la Semaine Bleue elle a accompagné quelques poètes de la Compagnie pour une animation autour de la poésie à la Maison de Retraite protestante. Ce fut un bon moment de partage avec les résidents en poésie et chansons.

 

12 – Récompenses

 

Toutes nos félicitations à : Nelly Boucheron-Seguin et Robert Vila qui ont été primés à Réquista.

 

13 – Pause poésie

 

Pierre Rudent, Nelly Boucheron-Seguin et Robert Vila ont lu des poèmes de leur composition sur le thème de « L’Hiver ».

 

14 – Florilège : «  LE FIL D’ARGENT » (1993-2018)

 

Le florilège des 25 ans a paru. Il propose les textes de 40 écrivains avec des illustrations de Sarah Elfenbein pour un prix de vente de 10 €. Il a été mis en page par Norbert Sabatié.

 

 Le rapport d’activités est validé à l’unanimité.

 

 3 - Rapport financier

  

RECETTES

MONTANT

DEPENSES

MONTANT

Subvt mairie

300.00

Assurance

238.88

Subvt  Cons Départemental

( poètes à l’école)

1000.00

Frais Ptt et fournitures

217.92

Subv. Cons Départemental (image et visage)

2500.00

Frais d’édition

7231.00

Cotisations membres

930.00

Frais publicité lectures

196.60

Ouvrages Compagnie

2735.50

Défraiements conférenciers

1078.65

Livre Montauban flamboyante et rebelle

5663.86

Montauban F et R reverst Coladon 72 %

4077.98

Part Cie sur livre Montauban

453.10

Montauban F et R reverst Astoul 20 %

1132.78

Intérêts bancaires

79.64

Montauban F et R reverst Cie  8 %

453.10

 

 

Divers

264.30

 

 

Frais bancaires

57.80

 

-------------------

 

--------------------

 

14162.10

 

14949.01

Déficit

786.91

 

 

TOTAL

14949 

TOTAL

14949

 

SITUATION

 

ECRITURES

BANQUE

RECETTES  2017                                                14162.10

 

DEPENSES 2017                                                  - 14949.01

BPO  Cpte courant 31/12/16      1827.00                                      

                                                                                -----------------

CE    Cpte courant        4382.74                                              

DEFICIT 2017 : -786.91

CE    Cpte livret             5261.28                                                

Solde  au 31/12/2016                                            + 12273.53

Chèque n°477 non débite au 31/12/2016              +     15.60                                                                                        

 

 

 

Résultat   au 31/12/17                                           11471.02

Solde au 31/12/17                                                           11471.02

 

 Colette Coladon précise que les dépenses sont parfaitement maîtrisées. 

La trésorière fait état des ventes de « Montauban flamboyante et rebelle » (cf. tableau ci-dessus) 

La cotisation annuelle des membres est maintenue à 15 € ceux-ci sont au nombre de 53 en 2017.

Le rapport financier est adopté à l’unanimité.

 

Questions diverses :

 

À la suite d’une réflexion commune et constructive nous décidons de changer les horaires de nos assemblées soit : prochaine assemblée de printemps le samedi 7 avril 2018 à 15 h et conférence à 17 h où nous accueillerons Benoit Séverac. 

À propos du site internet, il est mis à jour régulièrement par Pierre Desvergnes qui signale une nouveauté : il est désormais possible d’adhérer à la Compagnie par le biais du site. 

Le Conseil d’administration 2017 reconduit a établi le Bureau (lors d'une réunion préalable à la lecture mensuelle du 28 février 2018 à la Cave à lire de la librairie La femme renard) qui est composé comme suit :

Présidents d’honneur : Michel Ferrer, André Bacqué 

Présidente : Andrée Chabrol-Vacquier 

Vice-président délégué : Norbert Sabatié 

Vice-présidentes : Marilène Meckler, Huguette Cambon 

Secrétaire : Pierre Desvergnes (dit Pierann) - Secrétaire adjoint : Christian Stierlé 

Trésorière : Colette Coladon - Trésorier adjoint : Guy Astoul 

Membres actifs : Michel Ferrer, Régis Granier, Germinal Le Dantec 

Le secrétaire : Pierre Desvergnes 


  


 

Compte rendu de l’Assemblée Générale

de la Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne

21 Janvier 2017-Maison de la Culture (Montauban)

 

Présents :  Henriette Arquié, Guy Astoul, Roger Badens dit Dutillac, Roger Beaumont, Nelly Boucheron-Seguin, Madeleine Carenco, Andrée Chabrol-Vacquier, Jean et Colette Coladon, Pierre Desvergnes dit Pierann, Roland Dumonteil, Jean-Claude Fabre, Régis Granier, François Hernandez,  Émile Mottay, Pascal Rouet, Norbert Sabatié, J.M. Souques, Odile Stephan, Christian Stierlé, Robert Vila. 

Excusés : Marie-France Allègre-Vainguer, Olivier Demazet, Elrik Fabre-Maigné (salle d’à côté pour son spectacle), Roland Garrigues, Germinal Le Dantec, Colette Lemieux, Marilène Meckler, Christine Mottay, Michel Veyres... 
 

1 - Rapport moral

 

Andrée Chabrol-Vacquier, présidente, ouvre l’assemblée générale en présentant les vœux de la Compagnie à tous les membres présents et en rappelant le souvenir de ceux qui nous ont quittés (Nadal Rey, Élie Baysse, Michel Vainguer).

Nous avons cherché comme chaque année à atteindre nos objectifs par des biais multiples. Nous continuons à faire vivre les littératures française et occitane de plusieurs façons :
            a. avec Images & Visages de T&G : le tome 11, l’avant-dernier de la collection, concerne les anciens cantons de Lafrançaise et de Molières. Il a été bien avancé en 2016 et doit paraître fin 2017 ;

            b. En ce qui concerne Poètes à l’école, les 3 plaquettes ont paru. Des volontaires pour 2018 ?

            c. Les « Lectures mensuelles » se poursuivent le 3ème mercredi de chaque mois à 17h30 en alternance dans les deux librairies montalbanaises (le programme est complet jusqu’en mai 2018) et à Saint-Antonin avec Roger Beaumont le 4ème mardi du mois à 18h. À Moissac, « Lire sous Ogives » et « Mémoire et Patrimoine » proposent également lectures et conférences où la Compagnie intervient. Nous avons un public fidèle et différent selon les intervenants et le sujet traité ;

            d. Nous avons reçu pour l’A.G. Bruno Brel qui a chanté son répertoire et une partie de celui de son oncle ;

            e. Nous continuons également à faire vivre notre patrimoine avec Images & Visages, mais aussi avec Montauban flamboyante et rebelle, la belle œuvre que l’on connaît maintenant ;

            f. Nous essayons de faire connaître nos productions dans des salons (Monclar, Dimanche des bouquinistes…), au cours des rencontres, chez les libraires… Les ventes se poursuivent ;

            g. Nous proposons un « Atelier d’écriture » pour permettre à tous publics de s’exprimer ;

            h. Nous conseillons et aidons nos membres en recherche de relecture, d’éditeurs de concours ;

            i. Nous donnons à nos poètes la possibilité de s’exprimer au cours de nos réunions sur un thème défini (comme aujourd’hui : la Nature), au cours de lectures ou de spectacles ;

            j. Nous essayons de faire connaître au public des personnalités intéressantes 3 fois par an (cette année Bruno Brel en janvier, Michel Manson en avril, Colette Berthès en octobre).

Le rapport moral est voté à l’unanimité.

2 – Rapport d’activités

 

La Compagnie est bien vivante. Ce rapport le prouvera en 13 points précis.

1 – Bruno BREL

Le samedi 23 janvier, faisant suite à notre Assemblée générale, notre Compagnie recevait Bruno Brel, neveu du grand Jacques. Ce fut une bonne réunion malgré quelques problèmes liés à l’acoustique de la salle. La prestation de qualité a satisfait le public. Malheureusement, suite à un petit problème de santé, il n’a pu assurer le lendemain sa prestation au V.O. Dommage pour cette structure que nous avions sollicitée pour réduire nos frais.

2 – POĒTES À L’ÉCOLE

« Poètes à l’école » continue régulièrement ses parutions qui obtiennent toujours un franc succès grâce à l’énergie et l’efficacité de notre vice-président Norbert Sabatié.

Le n° 38 (hiver) a été composé par Michel Ferrer et nous a présenté Jean Malrieu.

Le n° 39 (printemps) a été consacré à Pierre Gamarra par Pierette Bonnet et Claude Sicard.

Le n° 40 (automne) a évoqué le souvenir de Léo Ferré grâce à Elrik Fabre-Maigné.

3 – IMAGES ET VISAGES DE TARN ET GARONNE

Le tome 11 concernant les anciens cantons de Lafrançaise et de Molières est en cours de réalisation et paraîtra fin 2017.

4 – LECTURES MENSUELLES

À Montauban (le troisième mercredi de chaque mois) :

-          le 20 janvier, chez La femme renard, Geneviève André-Acquier a captivé son public en évoquant Joe Bousquet.

-          le 17 février, à la Cave à Lire Deloche,  Pierrette Bonnet n’ayant pu assurer, en raison de problèmes de santé, ses « Coups de cœur en poésie », certains membres de la Compagnie se sont mobilisés pour préparer le « Printemps des poètes » en lisant leurs poèmes ou, comme Claude Sicard en ressuscitant avec talent Pierre Gamarra. Moment improvisé mais très apprécié par le public, notamment avec deux chansons de Germinal.

-          le 16 mars, chez La femme renard, Émile Mottay a longuement évoqué Boris Cyrulnik., le « psy » le plus célèbre et apprécié de France, chantre de la résilience.

-          Le 20 avril, à la Cave à Lire Deloche, Jean Cazal a redonné vie à l’écrivain voyageur Nicolas Bouvier devant un public très intéressé.

-          - le 18 mai, chez La femme renard, Guy Vallespir a présenté l’écrivain italien engagé Erri de Lucca et son œuvre ; parmi le public séduit, une Bordelaise venue tout exprès.

-          le 15 juin, à la Cave à Lire Deloche, Marguerite Yourcenar était au rendez-vous grâce à l’étude de Michel Vainguer rendue par Marie-France Vainguer et Régine Baysse

-          Le 19 octobre, chez La femme renard, Michel Gaubert a vivement intéressé un public conséquent (personnes venues de loin tout spécialement) en présentant Alice  Munro.

-          le 16 novembre, à la Cave à Lire Deloche, Geneviève Rouet a passionné son auditoire (comme toujours) avec la présentation d’Eugénie et Maurice de GuÉrin

-          le 14 décembre,  chez La femme renard,  François Hernandez nous a entraînés en musique sur les pas de Maurice Ravel qu’il a baptisé « l’orfèvre basque ».

 

À Saint Antonin Noble-Val : quatrième mardi du mois, à 18h, au Capharnaüm 

-          le 26 janvier : « Valéry Larbaud » a été présenté par Jean Cazal

-          le 23 février : Hugues de Jubecourt a fait découvrir ses « Délivrances »

-          le 22 mars : « Marcel Clavel : Poésies et chansons » par Guy Astoul

-          le 26 avril : « Des Tarn-et-Garonnaises remarquables » par Norbert Sabatié

-          le 24 mai : « Bris de mots » par Germinal Le Dantec

-          le 21 juin : « Fantaisie de Victor Hugo » par Claude Sicard

-          le 26 juillet : Philippe LÉotard par Jacky Lagrois

-          le 23 août : « Sagesse et bonheur : cela dépend-il de nous ? » par Madeleine Carenco

-          le 27 septembre, François Hernandez a présenté Georges Moustaki

-          le 25 octobre, Geneviève Rouet a évoqué Maurice et Eugénie de GuÉrin

-          le 22 novembre, Pierre Desvergnes , Gérard  Garric et Bruno De Brouard ont présenté des extraits de la correspondance entre Pagnol et Raimu

 

À Moissac (« Mémoire et Patrimoine ») : dernier vendredi du mois à 18h à la Médiathèque :

-  le 11 avril : « L’Escolo Carsinolo et la Cloucado des Clastres » par Norbert Sabatié

-   le 10 juin : Germinal Le Dantec a présenté « Attaque à mots armés », en hommage à Jean Vasca qui d’ailleurs vient de nous quitter il y a quelques semaines.

-  le 10 octobre,  André Calvet  a révélé « Moissac, une architecture musicale »

- 28 novembre,  Geneviève Falgas a exposé « La vie quotidienne des gardes forestiers en forêt de Montech »

 

5 – L’ATELIER D’ÉCRITURE

Animé par Régis Granier, il a repris en salle 202 de la Maison de la Culture le vendredi 13 janvier avec le projet d’organiser un stage de deux jours en février.

 

6- MICHEL MANSON

Le samedi 16 avril après notre assemblée de printemps, Michel Manson (professeur des universités et membre de la Compagnie) nous a fait connaître Julie Gouraud, un auteur pour la jeunesse et le public a pu feuilleter quelques-uns de ses ouvrages.

 

7 – MONTAUBAN FLAMBOYANTE ET REBELLE

L’ouvrage, couronné début mai par l’académie des Jeux Floraux continue à se vendre. Les auteurs sont présents dans beaucoup de Salons et d’Expositions comme celle des artistes indépendants, le 8 décembre dernier au Théâtre Olympe-de-Gouges où Jean Coladon a été l’invité d’honneur.

 

8 – COLETTE BERTHĒS

Le 1er octobre 2016, Colette Berthès nous a présenté « La  petite fille aux ballons : une page d’histoire contemporaine », à partir de sa dernière publication.

 

9 – LETTRES D’AUTOMNE

La Compagnie a été présente le 20 novembre dernier à Eurythmie dans le cadre du Salon des bouquinistes lié aux lettres d’automne.

 

10 – MARILENE MECKLER

Notre talentueuse et dynamique vice-présidente a pris en charge l’organisation du concours de poésie 2016/2017.

Elle convie les poètes à lire certains de leurs textes en fonction d’un thème, différent à chaque fois,  à l’occasion de chacune de nos assemblées.

En octobre 2016, durant la Semaine Bleue, elle a accompagné quelques poètes de la Compagnie pour une animation autour de la poésie à la Maison de Retraite protestante. Ce fut un bon moment de partage avec les résidents en poésie et chansons.

 

11 – IMPLICATION DE LA COMPAGNIE
-  le samedi 19 mars à Villemur-sur-Tarn, pour le « Printemps des poètes » célébré par l’association « Ētoile de l’aube », présidée par Marie Soumeillan, 6 membres y ont participé,     -  le mardi 8 mars à la Maison d’arrêt de Montauban où François Hernandez est intervenu, de 10h à 12h, pour une rencontre avec Moustaki, en collaboration avec Alain Escudié (à la guitare).

 

12 – RĒCOMPENSES

Toutes nos félicitations à : Andrée Chabrol-Vacquier et Robert Vila ont été primés à Réquista,

Nelly Boucheron Seguin, Andrée Chabrol-Vacquier, Danièle De Bruin, Pierre Desvergnes, France Lochem et Robert Vila, lauréats à Villemur-sur-Tarn.

Toutes nos félicitations également à Madeleine Carenco, nommée chevalier de l’Ordre National du Mérite et à Roland Garrigues, décoré de la Légion d’Honneur.  

 

13 – NOTRE SITE INTERNET

Mis à jour de façon régulière par Pierre Desvergnes, il se veut la vitrine et la mémoire de la Compagnie pour ses membres mais aussi pour les internautes occasionnels. Vos suggestions et critiques seront toujours bien accueillies. Si vous possédez un site n’hésitez pas à fournir votre lien et à proposer celui de la Compagnie : www.ecrivains82.com

Le rapport d’activités est voté à l’unanimité.

3 - Rapport financier

Colette Coladon nous présente le rapport financier pour l’exercice 2016.

BILAN 2016

RECETTES

MONTANT

DEPENSES

MONTANT

Subvt mairie

300.00

Assurance

457.00

Subvt  Cons Départemental

( poètes à l’école)

1000.00

Frais Ptt et fournitures

100.30

Subv. Cons Départemental (image et visage)

2000.00

Frais d’édition

1279.89

Cotisations membres

865.00

Trait d’union

590.21

Ouvrages Compagnie

2410.50

Défraiements conférenciers

733.80

Livre Montauban flamboyante rebelle

5364.84

Montauban F et R reverst Coladon 72 %

3620.87

Part Compagnie sur Montauban fl.reb.

402.10

Montauban F et R reverst Astoul 20 %

1005.87

Rembt Groupama/assurance regul

237.47

Montauban F et R reverst Cie  8 %

402.10

BPO remboursement cotisation ACB

14.00

Divers

182.30

Intérêts bancaires

85.58

Frais bancaires

43.20

 

-------------------

 

--------------------

 

12679.49

 

8415.54

 

 

Excédent 2016

4263.95

                                    TOTAL

12679.49

                                          TOTAL

12679.49

SITUATION

ECRITURES

BANQUE

RECETTES  2016                                                  12679.49

 

DEPENSES 2016                                                  -  8415.54

BPO  Cpte courant 31/12/16                                             1841.00

                                                                                -----------------

CE    Cpte courant         «                                                  5110.42                                               

 excédent 2016                                                        4263.95

CE    Cpte livret              «                                                 5222.11

Solde  au 31/12/2015                                            + 7993.98

Chèque n°477 non débite au 31/12/2016              +     15.60                                                                                        

Parts sociales                                                                      100.00

Résultat   au 31/12/16                                           12273.53

Solde au 31/12/16                                                           12273.53

Notre trésorière précise que les dépenses sont parfaitement maîtrisées.

Elle fait état des ventes de Montauban flamboyante et rebelle (cf. tableau ci-dessus)

La cotisation annuelle des membres est maintenue à 15 € (nous étions 57 en 2016).

Le rapport financier est adopté à l’unanimité.

 

4 - Questions diverses & Informations

-          Accueil d’un nouveau membre : J.M. Souques, professeur retraité, poète et auteur de   quatre ouvrages dont un roman traitant de la fondation de Montauban, Les vacances de Messire Jourdain.

-          Intervention de Madame Canetti représentant Groupama. Elle remercie la Compagnie pour l’invitation qu’elle a reçue et défend, comme nous, la langue française.

Elle confirme le partenariat entre Groupama et notre Compagnie (attribution de la somme de 500 €) et invite quelques membres du Bureau à l’A.G. de Groupama qui aura lieu le jeudi 16 mars à18 h à l’Espace Doumenge de Sapiac, le thème étant « Les arnaques sur internet ».

-          La Présidente évoque le projet de la réalisation d’un Florilège (prose et poésie, française et occitane), pour parution prévue janvier 2018 (lui transmettre les textes inédits de 3 pages maximum pour fin septembre 2017 ou par internet à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. "> Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ). Le jury sera composé des membres du Bureau.

-          Comme le Prix Nadal Rey ne sera remis qu’en mars, il est encore possible d’envoyer ses textes (en 3 ex.) à Générations Mouvement 82 – MSA – 180 avenue Marcel-Unal 82000 Montauban

-          A propos du Conseil d’administration, il est fait état de la nécessité de remplacer deux membres. Huguette Cambon accepte de se porter candidate et est élue avec les membres renouvelés. La réunion du C.A pour constituer le Bureau aura lieu à la Cave à lire Deloche le 15 mars à 17h, juste avant la lecture mensuelle.

 

5 - Récréation Poétique

Émile Mottay, Robert Vila et Pierre Desvergnes lisent leur contribution au thème de la Nature.

Au terme de l’Assemblée générale un public très nombreux et enthousiaste a pu assister à une présentation du spectacle « Le Chant des Brûlés » - « Lo Cant dels Cremats » donné par la troupe « Les Baladins d’Icarie » : poèmes d’Elrik Fabre-Maigné traduits en occitan par Norbert Sabatié.

Ainsi les troubadours ont repris vie grâce à un texte émouvant et pédagogique servi par des musiciens et des récitants de grande qualité, encouragés et applaudis par un public nombreux.

L’Assemblée générale s’est terminée par le verre de l’amitié offert par la mairie de Montauban.

 

                                                                                                                Le secrétaire, Pierre Desvergnes


 


 

 

Compte-rendu de l’assemblée Générale

 

de la Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne

 

23 Janvier 2016—Maison de la Culture (Montauban)

 

 

 

Présents :  Geneviève André-Acquier, Henriette Arquié, Guy Astoul, Roger Beaumont, Marie-José Bertaux, Nelly Boucheron-Seguin, Madeleine Carenco, Andrée Chabrol-Vacquier, Jean et Colette Coladon, Danièle De Bruin, Olivier Demazet, Pierre Desvergnes dit « Pierann », Roland Dumonteil, Jean-Claude Fabre, Elrik Fabre-Maigné, Régis Granier, François Hernandez, France Iochem, Hugues de Jubecourt, Germinal Le Dantec, Michel Manson, Marilène Meckler, Émile Mottay, Geneviève Rouet, Norbert Sabatié, Odile Stephan, Michel Veyres, Robert Vila.

 

 

 

Excusés : Christian Stierlé, Michel Vainguer

 

  

 

1 - Rapport moral

 

Quels étaient nos objectifs ?

 

 

-          avec Images & Visages de Tarn-et-Garonne (tome 10 publié, tome 11 en cours, 

 

-          aves Poètes à l’école  (rythme : 3 par an),

 

-          avec les Lectures mensuelles à Montauban, (Moissac ?) et Saint-Antonin ;

 

  • faire vivre notre patrimoine :

 

-          avec Images & Visages de Tarn-et-Garonne,

 

-          avec Montauban flamboyante et rebelle ;

 

  • vendre nos productions (salons – rencontres –libraires),
  • valoriser l’écriture auprès du public : avec l’Atelier d’écriture,
  • encourager les écrivains :

 

- en relisant leurs manuscrits,

 

- en leur indiquant des éditeurs,

 

- en leur communiquant des règlements de concours,

 

- en organisant des concours de poésie,

 

- en leur donnant la possibilité de s’exprimer en réunion privée ou publique.

 

Les avons-nous atteints ?

 

            Nous le pensons. Ils nous appartient maintenant de continuer le travail en multipliant et approfondissant les objectifs.

 

Le rapport moral est adopté à l’unanimité

 

  

 

2 - Rapport d’activités

 

 

 

En l’absence de Christian Stierlé qui l’a établi, il est présenté par Pierre Desvergnes (secrétaire adjoint) et finalisé par Norbert Sabatié donnant lecture d’une communication personnelle de Christian Stierlé. Il se décline en 11 points, ce qui montre que notre Compagnie s’est beaucoup investie au cours de la dernière année et que nos activités ont été aussi nombreuses que variées.

 

 

 

1. Luc Corlouër

 

Le samedi 17 janvier 2014, à 11 heures, faisant suite à notre Assemblée générale, notre Compagnie recevait l’écrivain d’origine bretonne Luc Corlouër pour une conférence et une projection sur le thème "Dernières nouvelles d’Edgar Faure". Passionné par l’Histoire, chercheur aux Archives, rédacteur de nombreux articles dans des revues consacrées à la Guerre 1914-18 et à l’histoire de la Bretagne, Luc Corlouër a enchanté son public par sa culture et aussi grâce à un diaporama remarquablement commenté sur Edgar Faure, né à Béziers, mort à Paris en 1988. Homme d’Etat (il a été président du Conseil sous la IVe République et plusieurs fois ministre pendant la Ve), homme de lettres, académicien, musicien, il fut aussi un brillant orateur. Outre ses mandats locaux (maire et député du Jura), il a été président de l’Assemblée nationale, sénateur et président du Conseil régional de Franche-Comté. Edgar Faure a publié une vingtaine d’ouvrages qui font référence. Il a laissé le souvenir d’un homme doué d’une solide mémoire et d’une grande culture encyclopédique. Peut-être paraissait-il parfois pêcher par orgueil et par vanité. N’est-ce pas là, de manière générale, les défauts de nos hommes politiques ?

 

            Luc Corlouër a écrit en 2011 Simon de Montauban, un roman où il emprunte les routes du Sud-Ouest et où il fait partager à ses lecteurs les lieux qu’il affectionne. En avril 2014, a été publié Edgar Faure : secrets d’État, secrets de famille, un livre qu’il a fait paraître chez Ramsay, avec la collaboration du petit-fils d’Edgar Faure, Rodolphe Oppenheimer-Faure.

 

 

 

2. Poètes à l’école

 

            "Poètes à l’école" continue régulièrement ses parutions qui obtiennent un grand succès grâce au travail soutenu et efficace de notre vice-président Norbert Sabatié.

 

Sont parus :

 

            Le n° 35 (Hiver 2015) a été consacré à Jean MÉTELLUS par Jean-Luc Nespoulous.

 

Le n° 36 (Printemps 2015), consacré à Xavier GRALL, poète-journaliste breton, a été réalisé par Elrik Fabre-Maigné, ainsi que le n° 37 (Automne 2015), consacré à Louisa PAULIN, poétesse occitane de Réalmont (Tarn), avec la complicité de Norbert Sabatié.

 

           

 

3. Images et Visages de Tarn-et-Garonne

 

            Depuis deux ans, l’équipe rédactionnelle a réalisé des travaux importants pour le tome 10 de la série portant sur les cantons de Verdun-sur-Garonne et de Grisolles, sous la direction de Michel Suspène. Ont ainsi été prises en compte les communes d’Aucamville, Beaupuy, Bessens, Bouillac, Campsas, Canals, Comberouger, Dieupentale, Fabas, Grisolles, Labastide-Saint-Pierre, Mas Grenier, Monbéqui, Nohic, Orgueil, Pompignan, Saint-Sardos, Savenès et Verdun-sur-Garonne. Il en est résulté un bel ouvrage de 286 pages, bien illustré, tiré à 300 exemplaires, qui est vendu 20 €.

 

            Le chantier du tome 11, avant-dernier de la série, couvrira les anciens cantons de Lafrançaise et de Molières. Sous la direction de Norbert Sabatié,  il regroupera les communes de L’Honor-de-Cos, Lafrançaise, Montastruc, Piquecos, Auty, Labarthe, Mirabel, Molières, Puycornet et Vazerac. La prochaine réunion de travail est fixée au mardi 16 février.

 

 

 

4. Les lectures mensuelles

 

            Elles se sont poursuivies tout à fait normalement à Montauban et Saint-Antonin-Noble-Val, avec difficulté à Moissac.

 

À Montauban (3ème mercredi du mois) :

 

Le 21 janvier (Librairie Deloche), Émile Mottay, accompagné de Régine Baysse, a présenté ou plutôt ressuscité Magellan à partir d’extraits de l’œuvre de Stefan Zweig

 

Le 18 février (Librairie La Femme Renard), François Fernandez a présenté et lu Mohammad Iqbal, poète-philosophe à redécouvrir

 

Le 18 mars (La Cave à Lire), Geneviève Rouet a présenté et lu Barbey d’Aurevilly

 

Le 15 avril (La Femme Renard), Madeleine Carenco a présenté et lu Alexandre Jollien, nous recommandant la lecture d’Eloge de la faiblesse

 

Le 20 mai (La Cave à Lire), Pierre Desvergnes a présenté et lu Pierran ; nous avons noté, pour l’occasion, toute la fougue et le talent du conférencier

 

Le 17 juin (La Femme Renard), Elrik Fabre-Maigné a présenté les Poètes de la Résistance, avec une interprétation chantée de certaines pièces, nous faisant partager son émotion

 

Le 21 octobre (La Cave à Lire), Émile Mottay a présenté Rouge Brésil, de Jean-Christophe Rufin, avec des extraits lus par Maïthé Pilon-Mercier

 

Le 18 novembre (La Cave à Lire), François Hernandez nous a permis de réécouter le poète-musicien Georges Moustaki

 

Le 16 décembre (La Femme Renard), Michel Vainguer, assisté de Marie-France Allègre, devait présenter et lire Marguerite Yourcenar. Des ennuis de santé l’en ont empêché, hélas.

 

Pour Moissac, les lectures devaient se faire à la Médiathèque municipale, le dernier vendredi du mois, à 18 heures. A notre connaissance, Michel Vainguer, a présenté Marguerite Yourcenar à "Lire sous Ogives", aidé en cela par Marie-France Allègre.

 

 

 

À Saint-Antonin-Noble-Val (4ème mardi du mois, au Capharnaüm, sous la direction de Roger Beaumont) :

 

Le 27 janvier, Geneviève André-Acquier a présenté et lu Joë Bousquet

 

Le 24 février, Guy Astoul s’est penché, à l’occasion du centenaire de 1914-1918, sur les Carnets des poilus

 

Le 24 mars, Marie-France Allègre a commenté Voltaire

 

Le 22 avril, Michel Vainguer a présenté et lu Jean d’Ormesson

 

Le 26 mai, Claude Sicard a présenté et lu, avec la passion et la verve qu’on lui connaît, Jean de la Ville de Mirmont, poète victime de la Grande Guerre

 

Le 23 juin, Jean Spénale a disserté sur Poèmes et fantaisies

 

Le 28 juillet, Jean-Paul Damaggio a présenté et lu le savant archéologue moissagais Jules Momméja, également philologue, artiste, lettré et critique d’art

 

Le 25 août, Madeleine Carenco a évoqué Platon et la liberté de conscience

 

Le 22 septembre, Geneviève Rouet a présenté Les Bandes dessinées au Moyen Age

 

Le 27 octobre, Norbert Sabatié a présenté des Poètes montalbanais, cette conférence s’appuyant sur la publication du Dictionnaire des Montalbanais illustres, méconnus, oubliés…, œuvre d’un collectif d’auteurs de l’Académie de Montauban

 

Le 24 novembre, Claudine Thibout-Pivert a donné son récital poétique, musical et dansé.

 

 

 

5. L’Atelier d’écriture

 

            Depuis 2008, il est placé sous la direction de notre ami, Régis Granier, et fonctionne chaque vendredi, de 18 à 20 heures, en salle 202 de l’Ancien Collège (Maison de la Culture). Une petite dizaine de participants a écrit sur des thèmes menant à des pistes singulières, toutes personnelles, souvent inédites et toujours spontanées.

 

            L’objectif est une production de textes où l’imagination et la sincérité permettent à chacun de dévoiler sa personnalité, de travailler son propre style. Il s’agit d’acquérir, sans en faire une "corvée", quelques outils d’écriture et une meilleure distance pour juger et critiquer ses propres écrits. Et au plaisir d’écrire, s’ajoutent ceux de partager, de lire et de donner à lire ses propres textes. La discussion et les commentaires des membres de l’Atelier – qui suivent chaque lecture – sont essentiels. Et toujours dans une ambiance conviviale.

 

            Cette année, la Compagnie a proposé deux stages : « Trouver et utiliser ses propres idées » et aussi « Votre vie mérite un livre ? ». Comment commencer ? A qui s’adresser ? Et poursuivre dans cette voie, est-ce si compliqué ? Telles sont les interrogations majeures auxquelles Régis répond en précisant que l’atelier reste ouvert à d’autres initiatives.

 

 

 

6. Conférence d’Huguette Cambon

 

            Notre Compagnie a tenu une réunion de travail le samedi 18 avril, en matinée, dans la salle de projections de l’Ancien Collège. Celle-ci a permis à notre vice-présidente, Marilène Meckler, de nous réserver des respirations poétiques sur le thème de la "Liberté". Et puis, à 11 heures, à l’aide d’un vidéorama, Huguette Cambon nous a fait part de son cheminement vers Compostelle qu’elle a consigné, au jour le jour, dans son ouvrage, Le Fil de soi, qu’elle a par ailleurs dédicacé avec gentillesse. A l’issue de cette matinée fort réussie (un nombreux public assistait à la conférence), un repas convivial a été pris au "Mercure" (place de la Cathédrale) dans une ambiance fort agréable.

 

 

 

7. Montauban flamboyante et rebelle 

 

            Ce livre d’art et d’histoire de nos amis Jean Coladon et Guy Astoul a été couronné, le 4 mai 2015, par l’Académie de Jeux Floraux. Tous les frais engagés ont déjà été couverts. Merci aux auteurs, ainsi qu’à Colette Coladon (notre trésorière) d’avoir associé la Compagnie des écrivains à cette belle entreprise.

 

            « Montauban, flamboyante et rebelle » se vend au hasard des rencontres, réunions, fêtes du livre, et signatures-dédicaces comme par exemple les 27 et 28 novembre derniers dans la galerie marchande de Leclerc-Sapiac.

 

 

 

8. Conférence d’Alain Regus

 

            Au cours de notre réunion du samedi 7 novembre, à 10 heures, à l’Ancien Collège, notre Compagnie a apprécié un nouveau récital de poésie, orchestré par Marilène Meckler. Une vingtaine de poésies et textes divers ont été lus par nos membres. Cette réunion nous a permis d’accueillir de nouveaux membres, dont Hugues de Jubécour et Bruno Bergis. Puis, à 11 heures, l’écrivain toulousain Alain Regus a présenté, au cours d’une conférence, sur « Eva Braun, la complice idéale ».  Présentation enrichie grâce aux questions posées par l’auditoire.

 

 

 

9. Lettres d’automne 

 

            Dans le cadre de lettres d’automne, manifestation littéraire dont la principale invitée était cette année Agnès Desarthe, nous avons tenu à être présents, comme à l’accoutumée, au Dimanche des bouquinistes, à Eurythmie, le dimanche 22 novembre. Norbert Sabatié a tenu le stand où les différentes productions de notre Compagnie ont été présentées, mais encore celles de l’Académie de Montauban et de la Société Archéologique. Ce salon faisait suite au Salon du livre de Monclar-de-Quercy, le dimanche 30 août où notre présidente et Huguette Cambon ont tenu le stand, avec franc succès.

 

 

 

10. Journées littéraires de Pau

 

            Il est regrettable que la sortie collective prévue et organisée par notre présidente aux Journées littéraires de Pau, le samedi 21 novembre 2015, n’ait pu se dérouler en raison d’un nombre insuffisant de participants pour le trajet en car. Pourtant, d’une part, le thème choisi "L’enfance", d’autre part la possibilité de rencontrer dans le chef-lieu du Béarn un nombre important d’écrivains, auraient dû inciter à plus d’enthousiasme de nos adhérents. Dommage, il est vrai que chacun a sa propre vie, avec ses contraintes et ses obligations. Néanmoins, trois membres de la Compagnie se sont déplacés en voiture particulière à Pau. Ce fut pour eux un enchantement et une prise de conscience accrue des événements parisiens, tragiques, barbares, du vendredi 13 novembre, au cours desquels, une semaine plus tard, était évoquée la mémoire des 130 victimes de la haine de quelques radicalisés de Daesh.

 

 

 

11. Marilène Meckler

 

            Restent les implications et remises de récompenses à nos adhérents tout au long de l’année 2015. Nous mettrons en exergue notre vice-présidente, Marilène Meckler qui a été lauréate du Grand Prix de Poésie international 2015 de l’association "Philémon" de Toulouse, ainsi que du Grand Prix international de Poésie "Max-Firmin Leclerc" de la Société des Poètes et Artistes de France 2015 pour son recueil inédit Ces lumineux voiliers de l’âme. Nous lui présentons nos plus vives et sincères félicitations.

 

 

 

12. Intervention de Norbert Sabatié pour lecture d’un message de Christian Stierlé

 

            Le rapport d’activités qui vient de vous être lu était relativement substantiel. Vous l’avez noté : pendant de longues minutes, Christian Stierlé a évoqué les nombreuses activités de notre Compagnie, riches et complémentaires à la fois. N’est-ce pas là, in fine, le témoignage de son dynamisme sous la direction éclairée de sa présidente et de l’implication de plusieurs d’entre nous ? Voici maintenant son message:

 

«  Mes chers amis, depuis la date de la création de notre Compagnie, le 20 janvier 1993, j’occupe le poste de secrétaire. J’ai connu deux présidents. Un homme : Michel Ferrer. Une femme : Andrée Chabrol-Vacquier (qui a pris sa suite en janvier 2003). Tous deux, poètes et écrivains à leurs heures, de vrais amis. J’ai connu, tout au long de ces vingt-deux années, des hommes et des femmes merveilleux, plus de 250 écrivains certainement. Des poètes, des romanciers, des historiens, des biographes, et d’autres encore, qui ont toujours travaillé à fédérer les auteurs du département, de la région parfois, à les aider à produire leurs œuvres, à faire vivre la littérature ainsi que les langues française et occitane.

 

            Notre Compagnie a mis en place des lectures mensuelles, des conférences qui ont eu un grand succès (je pense notamment aux venues de Denis Tillinac, Roland Giraud, Philippe Labro…). Notre Compagnie a organisé ou créé des spectacles, des concours de poésie (la tradition va être renouée cette année avec le Concours de Poésie 2016 dont Marilène Meckler a la responsabilité), un Atelier d’écriture, la belle série d’Images et Visages de T & G, œuvre de longue haleine commencée dès 1993 à partir d’une malle de Michel Ferrer contenant des textes et papiers divers manuscrits. Notre Compagnie diffuse encore auprès des établissements Poètes à l’école, brochure mettant à l’honneur des auteurs d’intérêt (Apollinaire, Maurice Carême, Léopold Sédar Senghor, Frédéric Cayrou, les poètes de la Résistance…). Et puis comment ne pas mettre au premier plan la richesse des publications de ses membres dont Montauban, flamboyante et rebelle est certainement l’exemple parfait ?

 

            Oui, mes chers amis, notre Compagnie est plus vivante que jamais. Et c’est justement au moment où elle est au faîte de son existence, qu’au bout de vingt-deux années de mandat, je remets entre vos mains le poste de secrétaire. Je désire en effet prendre un peu de recul (je dis bien "un peu"). Et ce, pour des raisons que je ne saurais vous cacher : familiales d’abord (je me rends au moins à trois reprises par an, et pour des périodes assez longues, à Strasbourg, auprès d’une partie de ma famille et de ma petite-fille Océane qui aura un petit-frère en mai) ; médicales également, liées enfin et certainement à l’âge, sujet sur lequel Boileau avait écrit : « Chaque âge a ses plaisirs, son esprit et ses mœurs ».

 

            Mais sachez bien que je resterai avec vous. Non, je ne vous abandonnerai pas. Je reste membre de la Compagnie et, si l’on désire encore de moi, je veux bien continuer à m’investir comme membre du Bureau. J’ai vécu avec vous, mes chers amis, de beaux et riches moments auxquels je n’ai pas l’intention le moins du monde de mettre fin.

 

            La vie continue en ces temps troublés par toutes sortes de fanatismes, d’intolérances et de barbaries. Puisse notre Compagnie continuer à vivre le plus longtemps possible afin d’honorer la littérature dont je dirai, en conclusion, qu’elle est l’expression de la société, comme la parole est l’expression de l’homme. »

 

Le rapport d’activités est adopté à l’unanimité

 

 

 

3 - Rapport financier  

 

Il a été présenté par notre trésorière Colette Coladon. Elle fait état du bilan financier de l’année 2015. Les recettes ont été évaluées à 13949,10 €, les dépenses représentent la somme de 17612,78 €. Il y a donc un déficit qui se chiffre à 3663,68 €. Colette Coladon explique cela de la façon suivante : les frais d’édition d’Images et Visages (tome 10) s’élèvant à 5389,42 €  ont été réglés en fin d’année 2015, alors que la subvention de 2000,00 € du Conseil départemental n’a pas encore été versée et qu’aucun ouvrage n’a été vendu sur l’exercice 2015.

 

Colette Coladon précise que les dépenses sont parfaitement maîtrisées.

 

A propos du livre Montauban belle et rebelle les frais engagés sont entièrement remboursés. Les premiers versements aux auteurs et à la compagnie conformément au contrat signé par les trois parties, ont été effectués fin 2015. Les ventes du livre sont très lentes malgré l'investissement des auteurs sur les salons du livre et les conférences. On a dépassé la vente de 1000 ouvrages, mais il en reste encore près de 2000.

 

La cotisation annuelle des membres est maintenue à 15 € ; ceux-ci sont au nombre de 56 en 2015.

 

Le rapport financier est adopté à l’unanimité.

 

 

 

4 - Renouvellement du Conseil d’Administration 

 

Pour l’année 2016 le conseil d’administration enregistre la démission sur son poste de Christian Stierlé (pour raisons personnelles) et l’arrivée de deux nouveaux membres : France Iochem et Germinal Le Dantec. Sachant qu’aucun autre membre n’a fait acte de candidature, l’Assemblée a approuvé la nouvelle liste.

 

Une réunion du C.A. aura lieu avant la lecture mensuelle de février pour désigner les membres du Bureau.

 

 

 

5 - Questions diverses 

 

Marilène Meckler évoque le concours de poésie 2016 organisé par ses soins au sein de la Compagnie précisant qu’il est destiné à tous les habitants du département hormis les membres de la Compagnie et que le règlement peut-être consulté sur le site de la Compagnie.

 

Elle fait appel d’offre quant à la venue de sponsors pour soutenir le projet. Un débat s’instaure à ce propos. Sont mis en avant les moyens de communication utilisés : Germinal Le Dantec suggère un affichage dans certains milieux scolaires du département ; d’autres trouvent le délai pour ce faire très court. 

 

Règis Granier, animateur de l’atelier d’écriture, fait le bilan de son activité. Il se plaint surtout du grand nombre d’ateliers d’écriture sur Montauban et du manque de faire savoir de la part de la presse locale. En revanche il est très heureux de ce qui se passe le vendredi et de l’ambiance studieuse, appliquée, créatrice et talentueuse qui règne à chaque séance.

 

La présidente présente à Régis Granier France Iochem (journaliste, artiste peintre…) pour une collaboration possible.

 

Geneviève André-Acquier intervient pour dire qu’elle trouve très élevé le coût de l’édition des tomes de Images et Visages de Tarn-et-Garonne. Les membres du Bureau sont d’accord avec elle et sont à la recherche d’une solution plus avantageuse. Norbert Sabatié précise que le coût total est inclut l’infographie, ce qui n’est pas négligeable.

 

Germinal Le Dantec propose pour une lecture mensuelle en mars 2017 : Boris Vian ce qui est accepté. Elrik Fabre-Maigné propose pour une lecture mensuelle en avril 2017 : Léo Ferré ainsi que l’édition d’un « Poètes à l’école » pour ce même artiste dont sera fêté le centenaire de la naissance en 2016.

 

Michel Manson se présente (professeur d’université, historien, passionné de littérature et de culture de l’enfance et des jouets). La présidente lui propose d’être le prochain intervenant de la réunion du mois d’avril 2016, ce qu’il accepte volontiers. Il  nous parlera de l’écrivain Julie Gouraud (1810-1891).

 

          Julie Gouraud vécut au XIXe siècle et publia de nombreux livres destinés à la jeunesse (chez Hachette dans la collection « Bibliothèque rose illustrée »). Elle a utilisé le pseudonyme de Louise d’Aulnay.   

 

M. Rouet évoque le souhait de créer sur notre site des liens vers d’autres sites, ce qui est acquiescé.

 

 

 

L’assemblée générale se clôt avec un court intermède poétique, sous la direction de Marilène Meckler sur le thème des souvenirs. A 17h, le public assiste à une conférence et un récital de Bruno Brel, avant le dîner pris en commun au Mercure.

 

Bureau nouvellement établi le mercredi 17 février à 17h à la Cave à lire Deloche

 

 

 

Le Conseil d’Administration de la Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne s’est réuni le 17 Février 2016 à « la cave à lire » de la libraire Deloche à Montauban.

 

A l’ordre du jour : élection du nouveau bureau et questions diverses. Excusé : Michel Vainguer

 

Présents : Guy Astoul, Andrée Chabrol-Vacquier, Colette Coladon, Pierre Desvergnes dit « Pierann », France Iochem, Germinal Le Dantec, Marilène Meckler, Norbert Sabatié, Christian Stierlé, Michel Veyres, Robert Vila.

 

Le nouveau Bureau, élu à l’unanimité, est ainsi constitué :

 

Présidents d’honneur : Philippe Labro, André Bacqué ; Présidente : Andrée Chabrol-Vacquier

 

Vice-présidents : Marilène Meckler et Norbert Sabatié

 

Secrétaire : Pierre Desvergnes ; Secrétaire adjoint : Christian Stierlé

 

Trésorière : Colette Coladon ; Trésorier adjoint : Guy Astoul

 

Animateurs de l’Atelier d’écriture et de poésie avec support peinture : Régis Granier et France Iochem

 

Membres actifs : Olivier Demazet, Michel Ferrer, Germinal Le Dantec, Michel Vainguer et Michel Veyres]

 

Questions diverses : Marilène Meckler a fait le point à propos du concours de poésie 2016

 

La présidente évoque une invitation qu’elle a reçue de la part de l’association « Chant poésie étoile de l’aube ». Cette association organise le 19 Mars 2016 une rencontre poétique dans le cadre du Printemps des Poètes à Villemur-sur-Tarn, dans la salle « Le Cube », à 15h. Les membres de la Compagnie désirant y participer sont priés de s’inscrire auprès de la présidente. Annonce de la date de la prochaine Assemblée générale : 21 janvier 2017. La partie artistique sera assurée par Elrik Fabre-Maigné avec un spectacle intitulé : « Le Chant des Brûlés ».

 

A 17h 30 la séance est levée pour que débute la lecture mensuelle consacrée à la poésie, avec la participation de nombreux membres de la Compagnie.


 


 

 

Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne : 

compte rendu de la réunion de rentrée 

Compagnie des écrivains de Tarn-et-Garonne :

compte rendu de la réunion de rentrée

Samedi 1er Octobre 2016 - Maison de la Culture (Montauban) 

Présents : Henriette Arquié, Guy Astoul, Roger Beaumont, Marie-José Bertaux, Colette Berthès, Nelly Boucheron Seguin, Huguette Cambon, Andrée Chabrol-Vacquier, Pierre Desvergnes dit « Pierann », Roland Dumonteil, Régis Granier, François Hernandez, Germinal Le Dantec, Colette Lemieux, Marilène Meckler, Émile Mottay, Norbert Sabatié, Claude Sicard, Jean-Michel Souques, Michel Veyres, Robert Vila

Excusés : Jean et Colette Coladon, France Iochem, Odile Stephan, Roland Garrigues, Christian Stierlé, Michel Vainguer 

La présidente, Andrée Chabrol-Vacquier, ouvre la séance en remerciant les adhérents de leur présence. Jean-Michel Souques, nouvel adhérent, se présente. 

Allusion faite aux parutions de « Poètes à l’école », notamment au n° 40 consacré à Léo Ferré et rédigé par Elrik Fabre-Maigné. Pour mémoire les fascicules sont tirés à 800 exemplaires. Il est fait demande de 3 titres pour 2017. Germinal propose Eugène Guillevic et Pierann suggère Glenmor ou René Guy Cadou tandis qu’Émile Mottay rappelle qu’on peut utiliser sa publication « Enfance et Poésie ».

Évocation des ouvrages de la série Images et Visages de Tarn-et-Garonne : pour le tome 11, anciens cantons de Lafrançaise et de Molières, la parution est prévue fin 2017 ; pour le tome 12, ce sera 2019 avec les anciens cantons de Montech et de La Villedieu-du-Temple. 

Bilan de la vente du livre Montauban flamboyante et rebelle : c’est un vrai succès. 

Il est proposé à la vente (2,50 €) le livret bilingue Le Chant des Brûlés [Lo Cant dels Cremats], hommage à ceux et celles de Montségur (1244), composé par Elrik Fabre-Maigné. Ce récital poétique clôturera notre assemblée générale du 21 janvier prochain.

Régis Granier fait le point sur l’animation de l’atelier d’écriture précisant que la session 2016/2017 se présente bien dans une ambiance amicale et sympathique.

Questions diverses :

Norbert Sabatié fait part des concours à la une en cette rentrée : le prix Nadal Rey (qui sera remis en février 2017) et « Dis-moi dix mots » (voir notre site ou le prochain Trait d’Union).

Roger Beaumont nous informe que, suite à un désistement, c’est Pierann accompagné de deux autres lecteurs qui présentera « Au pied de la lettre » (une évocation des relations de Marcel Pagnol et Jules Raimu) au Capharnaüm, à Saint-Antonin donc, le 22 novembre à 18h dans le cadre des lectures mensuelles.

Il est demandé de faire paraître sur le site deux nouveaux liens vers la S.P.A.F et le blog de Marie-José Bertaux.

Andrée Chabrol-Vacquier souhaite que les auteurs des « Poètes à l’école » incluent des éléments pédagogiques. Cela entraîne une discussion fort enrichissante… à suivre. Dans un autre domaine, elle reçoit un accueil favorable de l’assemblée pour la préparation d’un « Florilège » marquant les 25 ans de la Compagnie. 

Enfin Marylène Meckler nous annonce la participation de membres de la Compagnie à une animation poétique et musicale à la Maison de Retraite Protestante, à l’occasion de la « Semaine bleue », le 5 octobre à 15 h. (compte-rendu sur le site : les Compagnons en balade)

Comme précédemment, la réunion permet à des poètes de la Compagnie d’intervenir sur le thème « L’eau dans tous ses états ».

La séance est levée afin que Colette Berthès puisse présenter son dernier ouvrage « La petite fille aux ballons : une page d’histoire  contemporaine ». Un débat fait suite.

                                                                                                 Le secrétaire : Pierre Desvergnes